Ateliers prévus pour des groupes de 5 à 10 personnes

Contactez-nous pour tous renseignements !

Nous intervenons auprès de jeunes ou d'adultes, en milieu scolaire, MJC, médiathèques, associations, festivals, salles de spectacle, maisons d'arrêt ou de retraite, associations, bars, librairies, etc...

Nous proposons des initiations au Slam, des ateliers d'écriture et d'expression Slam auprès de jeunes et d'adultes, des animations de scènes ouvertes Slam où le public est amené à déclamer à son tour ses propres textes, des concerts de Slam mis en musique (= Spoken-Word).

» Pourquoi le slam ? Qu'est-ce que le slam ?

Ces ateliers peuvent s'inscrire de différentes manières dans le cadre scolaire :

  • dans le programme de Français de 3° (cycle « Poésie engagée »),
  • au Centre de Documentation et d'Information (en lien avec le Printemps des Poètes)
  • avec le Comité d'Éducation à la Santé et à la Citoyenneté (autour des thèmes de la mixité, des conduites addictives, de l'environnement, de la violence...),
  • durant l'heure hebdomadaire Vie de Classe,
  • au cours des stages de formation des délégués,
  • lors de la préparation d'un spectacle de fin d'année mêlant différentes disciplines artistiques (théâtre, danse, musique...),
  • par le biais de l'école ouverte,
  • à l'occasion de différents événements tels que les journées mondiales contre la pauvreté, l'exclusion, le Sida, l'esclavage, la semaine de la jeunesse...
  • dans le cadre du suivi d'élèves en difficulté scolaire (groupes de soutien, d'expression).
------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Voici l'exemple d'une intervention basée sur huit séances. Leur nombre est adaptable aux besoins :
  • 1° séance : l' initiation.
    • Présentation du Slam ou Slam-Poésie, illustré de textes personnels.
    • Apport de quelques notions qui peuvent s'avérer des outils : les rimes, la prose, les sonorités, les allitérations, le champ lexical...
  • 2° à 7° séances : la réflexion, l'écriture et le travail en groupe.
    • Présentation des participants et de leurs attentes, de leurs expériences en matière d'écriture, de musique, de théâtre, de leurs goûts musicaux et littéraires.
    • Rappel des notions évoquées lors de la 1ère séance.
    • Réflexion sur ce que les participants veulent écrire ou exprimer.
    • Veulent-ils raconter une histoire (réaliste ou imaginaire ? À quelle personne ? Sur quel ton ? Veulent-ils aborder des thèmes plus intimistes ? Veulent-ils écrire seuls ou en groupe ? Ont-ils un thème de prédilection?
    • Nous fixons éventuellement un 2e thème en fonction des préférences définies ci-dessus.
    • Tout au long de l'atelier, l'animateur guide les participants individuellement et de façon personnalisée afin qu'ils couchent leurs textes sur le papier, et qu'ils les expriment ensuite en public.
    • L'animateur tient compte des difficultés de chacun : en cas de mauvaise maîtrise de la langue française, on pourra donner la possibilité d'utiliser sa langue natale ou de mélanger les deux.
    • Pour les élèves maîtrisant difficilement l'écrit, l'animateur met en avant la pratique orale.
    • L'animateur utilise des moyens ludiques pour stimuler la créativité et la convivialité au sein du groupe : cadavres exquis, vers commun et/ou tournant, poème commun et/ou tournant, création de textes à travers différentes contraintes (fins de phrases à deviner en rimes, jeux de mots, de sonorités, de lettres, calembours...) D'autres exercices consistent à stimuler l'écriture automatique. Il met également à disposition des dictionnaires de langue française et de rimes.
    • L'objectif est d'amener les élèves, selon leur âge et leur niveau scolaire, à se familiariser avec la langue française ou se réconcilier avec elle. Le jeu est ici une phase intermédiaire pour réapprendre à utiliser spontanément le papier, le crayon, voire le dictionnaire.
    • L'animateur utilise également des exercices qui commencent ainsi: « Dans mon quartier.... » ou bien « Dans ma famille... » , « Dans mon collège... », « Dans ma classe... », « Je suis... », ceci permet aux jeunes de se présenter et participe à la cohésion du groupe.
    • À la fin de chaque séance, chacun pourra lire son texte devant ses camarades et donner son avis sur ceux des autres après les avoir écoutés. C'est ici pour l'élève, devenu auteur-orateur, l'occasion de s'exercer à la prise de parole en public, à l'interprétation d'un travail personnel ou collectif. Cette étape permet également d'évaluer la lisibilité, l'expressivité du texte, son rythme et son impact sur l'auditeurspectateur. Il réalise ici qu'il doit assumer ses propos, qui peuvent être maladroits ou provocateurs, mais toujours réajustables.
    • Le groupe se positionne en tant que public critique, à qui l'on demande son avis mais surtout une écoute active. Enfin, cette confrontation de textes et d'idées permet d'ouvrir le débat au sein de ce groupe, sur des thèmes aussi variés que leur imagination le leur permet.
  • 8° séance : la représentation en public.
    • C'est l'occasion de travailler le rapport au public, la position du corps, l'utilisation de la voix, la diction, l'interprétation du texte, comme pour une représentation théâtrale.
    • Il est également possible de mettre les textes en musique pour donner un concert ou pour un enregistrement sur C.D.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------
DIFFÉRENTES FORMULES "ATELIERS D'ÉCRITURE ET D'EXPRESSION SLAM-POÉSIE"

Les groupes de participants sont composés de 5 à 10 personnes maximum.
3 formules-types sont proposées, contactez-nous pour discuter ensemble d'un projet personnalisé.

1- Stages d'une journée ou d'une demi-journée :
  • 3h le matin ou l'après midi.
  • 2h le matin + 2h l'après midi.
2- Cycles : Voici un exemple basé sur 8 interventions : Durée du cycle : 8 semaines :
  • 1 séance d'initiation : 1 h.
  • 1 séance hebdomadaire de 2 heures durant 6 semaines : 12 h.
  • 1 représentation publique : 2 h.
3- Animations de scène slam et concerts :
  • animation d'une scène ouverte slam, avec déclamation de plusieurs textes par l'animateur. Durée : 1h30 à 2h30 en fonction du public ;
  • concert de slam mis en musique (=spoken-word) par le groupe LE MILIEU (voix+guitare/ trompette+contrebasse+batterie). Durée : 1h à 1h30 ;
  • animation d'une scène ouverte slam suivie d'un concert du MILIEU. Durée : 2h30 à 4h.